Test Janome 8002D

La Janome 8002D,  Si vous êtes débutante, ne doit pas éveiller grand-chose chez vous au niveau de la marque et vous incite peut-être à voir ailleurs.  Vous auriez tort. Des marques complètement inconnues du grand public possèdent une très bonne réputation dans le petit univers couturières qu’elles soient professionnelles ou amatrices passionnées. Elna, Juki et bien sûr, Janome.

Au premier coup d’oeil

La surjeteuse Janome 8002D ne possède pas un look très recherché lorsque l’on pause les yeux sur elle pour la première fois. Mais passé cette prise de contact, c’est l’une des rares choses que l’on peut lui reprocher.

En ouvrant la trappe des boucleurs, on découvre un schéma descriptif d’enfilage très clair qui simplifiera bien la tâche lors de la prise en main. L’enfilage est toujours ce qui inquiète le plus les nouvelles utilisatrices de surjeteuse. Là on se dit tout de suite que l’on va s’en sortir.

Elle possède un couteau rétractable et on peut ajuster facilement la longueur et la largeur du point ainsi qu’un différentiel et un coupe fil.

Fonctionnalités

  • Coupe-fil
  • Dispositif de commutation roulotté
  • Utilise 3 ou 4 fils et 1 ou 2 aiguilles
  • Guide de filetage codé par couleur
  • Couteau rétractable
  • Pression réglable du pied presseur
  • longueur de points réglable de 1.0mm à 5.0mm
  • largeur du couteau réglable de 3.1mm à 5.1mm
  • Transport différentiel réglable de 0.5 à 2.2
  • Roulotté incorporé
  • Pieds clic-clac
  • Eclairage
  • Pédale électronique

Travailler avec la Janome 8002D

Quand on le compare avec d’autres surjeteuses de cette gamme de prix, l’enfilage de la Janome 8002D est étonnamment simple. Si simple que l’usage de la pince à épiler d’habitude indispensable ne l’est plus vraiment.

La configuration est tout aussi facile. Les points sont bien faits et la machine travaille vite. A noter que même si les vibrations sont pratiquement inexistantes, le bruit, sans être excessif est un peu élevé.

Le guide de couture est clair avec des nombres bien visibles sur le bord gauche de la porte d’accès aux boucleurs et facile à utiliser.

A noter que les aiguilles doivent être de type HA-1 SP (de 11 à 14) comme [celles-ci].

Tissus

+ Fibres naturelles / coton-lin-laine
+ Tissus finis / soie satin-taffetas / velours
+ tricots
+ Tissus synthétiques / mélanges polyester-ray
+ Tapisserie
– Cuir & Daim
– Fourrure
– Peau de reptile
– Plastique / Caoutchouc
– Les tissus extra épais ou un grand nombre de couches

Accessoires fournis

Ensemble d’aiguilles
2 tournevis (1 grand / 1 petit)
Pince à épiler

Les surjets

Pour surjeter, la Janome 8002D est l’une des surjeteuses les plus faciles à utiliser que nous avons eu l’occasion de tester. On peut même la recommander pour les enfants (sous contrôle de leur maman ; toujours) qui veulent se lancer dans la couture.

Elle est facile à enfiler, ce qui est toujours la partie la plus délicate lorsque l’on travaille avec une surjeteuse. Les grands cadrans qui contrôlent l’alimentation différentielle et la taille des points sont faciles à manipuler que l’on ait de petites mains ou peu de forces dans les doigts.

La Janome 8002D conviendra aussi bien aux débutantes en couture qu’aux plus confirmées. Si vous êtes expérimentée en couture mais que vous n’aviez jusqu’à présent jamais fait l’acquisition d’une surjeteuse, c’est une excellente  machine pour vous y mettre. Elle est conviviale et apprendre à l’utiliser ne prendra que quelques minutes pour quiconque maîtrise déjà l’utilisation d’une machine à coudre.

C’est aussi un choix idéal pour celles qui souhaitent progresser ou pour la personne qui travaille principalement avec des tissus élastiques. La qualité du point est excellente.

L’absence quasi-totale de vibrations et sa solidité font de la Janome 8002D une machine avec laquelle il est extrêmement agréable de travailler.

Bien qu’elle n’offre pas les performances acoustiques des modèles très haut de gamme, elle n’est pas non plus bruyante. Il peut être difficile de tenir une conversation téléphonique en même temps que vous travaillerez, vous pourrez sans problème écouter de la musique ou suivre votre feuilleton télévisé préféré.

On peut lui reprocher le compartiment de rangement de la trappe des boucleurs qui n’est pas bien grand et se limite à clipper les pinces à épiler, mais à part cela, et son look un peu triste.

Mis à part ces deux remarques, on ne peut pas lui reprocher grand-chose et  au final, la Janome 8002D est une excellente machine qui comblera celles qui ont la chance de l’avoir dans la panoplie de leur matériel de couture.

Si vous pensez que vous pouvez passer outre un rangement d’accessoire peu performant et un look assez quelconque, vous devriez vraiment vous intéresser à cette machine si vous planifiez l’acquisition d’une surjeteuse prochainement.

Non seulement la Janome 8002D est facile à enfiler et à entretenir, elle produit des points de qualité et est proposée à un prix extrêmement intéressant pour ce niveau de qualité. Elle est également solide, ce qui vous garantira de nombreuses années de bons et loyaux services.

Dernier prix constaté : Rupture de stock